Cedieu Joseph

Fils d’un cultivateur de café, Joseph Cedieu a étudié la comptabilité à l’Université Adventiste du Cap Haïtien, sachant que s’il devait lancer sa propre entreprise à l’avenir, l’élément le plus important pour assurer sa survie serait un savoir-faire financier.

Dans le but d’apporter son aide aux agriculteurs—comme son père l’avait lui-même fait auparavant, Cedieu poursuivit ses études et obtint une licence en Sciences du Développement et Économie du Tourisme. Ensuite, il suivit de nombreuses formations en gestion de coopératives avec des experts au Nicaragua et aux États-Unis – estimant qu’elles lui permettraient d’être un expert en la matière.

Son instinct s’est avéré exact. Cet instinct a bien servi Cedieu. Quand il est revenu dans sa ville natale, Dondon, il commença à travailler avec Gabart Le Vaillant Coopérative, qui fut créée en 1955 et qui était bien connue comme l’une des plus productives du pays en matière de café – exportant en une année entre 50 et 70 mille livres vers les États-Unis et le Canada.

La coopérative, cependant, avait eu des problèmes financiers au fil des ans et, en utilisant son expertise de comptable, Cedieu, maintenant à la tête de celle-ci, se mit à la placer sur des bases plus solides – au point qu’elle finance actuellement un programme de développement local, avec une nouvelle école primaire déjà achevée.

Cette coopérative a commencé en 1955 avec seulement 15 membres et aujourd’hui, elle en compte 1250, dont 40 pour cent sont des femmes. Comme Joseph Cedieu le souligne: c’est un vote de confiance considérable de la part de la communauté locale – et une leçon pratique sur les avantages de la collaboration.