Harold Charles

Lorsqu’Harold Charles est retourné en Haïti pour le cinquantième anniversaire de mariage de ses parents en 2009, il a su que c’est à Haïti que son cœur appartenait. Charles avait quitté Haïti en 1978 déterminé à réussir, ce qu’il a fait. Après avoir obtenu un diplôme d’Ingénieur Civil à l’Université du District de Columbia, il a obtenu une Maîtrise en Gestion de l’Environnement et a été recruté par l’Armée Américaine et le Pentagone en tant que Spécialiste de la Protection Environnementale.

La trajectoire de sa carrière semblait toute tracée, mais derrière le talentueux jeune ingénieur se cachait un entrepreneur déterminé à faire sa place. Charles a créé son entreprise de construction, CEEPCO, dans le sous-sol de sa maison aux Etats-Unis et, lorsqu’il a gagné son premier contrat d’un montant de 1200 dollars pour peindre deux chambres et une salle de séjour, il était ravi.

La croissance a débuté lorsque l’entreprise a commencé à remporter des contrats publics rentables avec le Centre de Services de la Maison Blanche, l’Armée américaine, la Marine, USAID et beaucoup d’autres – et Charles est devenu entrepreneur à temps plein. CEEPCO s’est lancé en Haïti en 2010 et employait l’année dernière plus de 2000 personnes sur des projets locaux.

Son effectif total (Etats-Unis et Haïti) est à 98 pour cent haïtien et Charles s’est beaucoup investi dans de nombreux projets locaux, comme le financement des enseignants d’une école de Limonade. « Ici vous voyez chaque jour comment des entreprises transforment des vies », déclare-t-il.