Mixone Tanis

Lorsque Mixone Tanis et son frère, Fritz Antoine, observèrent la majorité des jeunes adolescents de sexe masculin, ils furent profondément bouleversés parce qu’ils virent: des jeunes abandonnés par presque tous les systèmes qui auraient dû prendre soin d’eux – sans espoir et laissés à leurs maigres ressources. Ils décidèrent de jouer leur propre rôle, aussi petit qu’il fut, pour faire changer cette situation et donc, en Août 2004, ils ouvrirent l’Institut d’Enseignement Universel dans une noble tentative de donner les bases de l’éducation à ceux qui en ont le plus besoin dans le nord du pays.

Les frères dirigeaient déjà une entreprise de vente de bananes dans la commune de Limonade et ils décidèrent de faire fonctionner les deux entreprises de façon parallèle, et ce, avec beaucoup de succès, à date. En Octobre 2005, l’école comptait 600 élèves, le plus grand effectif jamais atteint. Pourtant, collecter suffisamment de revenus pour payer un personnel de 60 membres n’est pas chose aisée – et les prêts bancaires se sont avérés nécessaires au fil des ans pour garder leurs portes ouvertes.

Malgré tout, Mixone Tanis reste plus optimiste que jamais, et encore plus attaché à l’éducation en tant que valeur. Son objectif à long terme est d’ouvrir une université, l’Université d’Enseignement Universelle, ce qui permettra à ses meilleurs élèves de poursuivre leur apprentissage, de passer d’un niveau à un autre.

“L’un des aspects les plus satisfaisants de l’école”, dit Tanis, “est le nombre de nos anciens élèves qui, au fil des ans, sont revenus ici pour enseigner. Voilà l’ultime vote de confiance. Il montre également que notre message est entendu : l’éducation change la vie”.