Soyez à jour

Abonnez-vous à notre bulletin bimensuel d’information pour les dernières nouvelles et les événements à venir

LA PRÉSIDENTE DU CONSEIL S’EST ENGAGÉE À ÉPAULER LES ENTREPRENEURS TOUT EN SOULIGNANT LEUR CONTRIBUTION COMME « PIONNIERS » DE L’ÉCONOMIE HAÏTIENNE.

LE NOUVEAU CONSEIL DE L’ASSOCIAITION DES ENTREPRENEURS DIGICEL ENTAME UN MANDAT DE DEUX ANS.

Un nouveau conseil d’administration pour l’Association des Entrepreneurs Digicel (AEDIG) est entré en fonction aujourd’hui sous la direction de Myrtha Vilbon, entrepreneure de l’année 2016, donnant une énergie nouvelle, à sa mission qui est d’amplifier la voix du monde des affaires, et de promouvoir une économie axée sur des entreprises socialement responsables.

Le conseil, dont le mandat expire en 2019,  se compose de neuf membres, tous provenant d’horizons divers du monde des affaires en Haïti. Il est, en outre, composé des anciens finalistes du concours et d’un représentant du comité organisateur.

Les nouveaux membres sont ainsi répartis :

  • La Présidente, Myrtha Vilbon, fondatrice de Glory Industries, le premier fabriquant local de papier et de serviette hygiénique.
  • Le Premier Vice-Président, Athanase Louis.
  • Le Deuxième Vice-Président, Odelin Ordélus.
  • La Trésorière, Daphnée Floréal et
  • Le secrétaire, Max Larson Henry.

Quatre conseillers experts, tous issus du secteur des affaires, complètent le conseil. Il s’agit de : Myrna Verdier, Brona Cusack, Yves François, et Lionel Pressoir, le président du conseil sortant.

L’Association des Entrepreneurs Digicel (AEDIG) fut créée l’année dernière, dans le but de promouvoir l’esprit d’entreprise et de renforcer les capacités de plus de 550 entrepreneurs ayant participé au concours, notamment par la formation et le réseautage, afin de les rendre plus dynamiques dans l’économie. 

La mise sur pied de l’AEDIG est une étape importante dans le concours Digicel Entrepreneurs de l’Année, lequel existe depuis 2010, et ayant permis d’identifier et d’encourager l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs-leaders.

Remerciant le conseil pour sa vision au moment de son intronisation, Myrtha Vilbon promet de « s’investir pleinement » dans le soutien de la cause entrepreneuriale, et décrit le réseau croissant des anciens finalistes du concours,  comme étant des « pionniers de l’économie haïtienne ».

« Je connais mes collègues du nouveau conseil. Je sais à quel point ils sont énergiques et dévoués. Aussi ai-je entièrement confiance en leur capacité à respecter les promesses que l’association fait aux entrepreneurs, et par conséquent à la communauté en général.

 « La meilleure façon d’y parvenir est de rester soudés les uns aux autres. Nous savons tous qu’en travaillant ensemble, nous pouvons réaliser beaucoup plus de choses que si nous agissions individuellement,  aussi talentueux que l’on puisse être », a affirmé Mme Vilbon.

« C’est pourquoi l’AEDIG veut mettre à nouveau le focus sur le réseautage, la résolution des problèmes, le transfert du savoir, qui est le thème du concours cette année, ainsi que sur l’innovation. »

« Lorsque nous travaillons efficacement ensemble, nous pouvons avec beaucoup plus de succès, créer plus d’emplois dans nos entreprises ; ce qui indubitablement est le résultat le plus tangible de l’entreprenariat et un grand bien pour le pays à long terme ».

À ce propos, l’AEDIG cherche des soutiens financiers venant d’institutions ou de particuliers afin de s’assurer que sa mission devienne une réalité économique.

 « Nous espérons pouvoir trouver des donateurs, qui comme nous, se sentent aussi passionnés à relever les défis liés au développement d’une économie, axée sur la création d’emplois ici en Haïti », stipule l’association.

« Leur support financier pourrait faire un monde de différence dans la réalisation de cette vision. »

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>